www.hazratmahdi.fr
accueil
 
 

 

PROPOS DE BEDIUZZAMAN SAID NOURSI
SUR LE RETOUR DE JESUS

Bediuzzaman Said Noursi (1877-1960), est l'un des grands savants islamiques. Il consacra sa vie à inviter les hommes à croire en Dieu et adopter les valeurs morales exaltées par le Coran. Il eut à souffrir de nombreuses difficultés sur cette voie mais il était toujours satisfait de son sort, surmontant ces épreuves avec confiance en Dieu, patience et joie. Son exégèse du Coran, le recueil des Risale-i Nour, abonde en sages préceptes qui reflètent son amour ardent pour Dieu. C'est pourquoi ces oeuvres sont une source de référence inestimable pour les croyants.

Bediuzzaman a beaucoup écrit sur le retour de Jésus, et plus particulièrement sur son combat contre le Dajjal, figure emblématique de tous les systèmes antireligieux. Jésus éliminera toute trace d'athéisme et d'idolâtrie de la terre et y proclamera le règne de la loi divine avec l'aide des Musulmans.

Dans ce chapitre, nous étudierons ses positions sur le retour de Jésus et les thèmes connexes.

L'ascension de Jésus auprès de Dieu

Dans l'introduction aux Lettres, Bediuzzaman évoque trois degrés d'existence: celui de notre vie, celui de la vie de Khidr et celui de la vie de Jésus. Bediuzzaman explique la nature du second degré de la sorte: "... ils peuvent être présents en plusieurs endroits à la fois. Ils ne sont pas astreints aux besoins vitaux de l'être humain comme nous. Ils peuvent boire et manger s'ils le souhaitent sans que ce soit pour eux une nécessité..."

Bediuzzaman dit ensuite au sujet du troisième degré d'existence:

(1) Le troisième degré d'existence est celui d'Hénoch et de Jésus (paix sur eux) qui, libérés des astreintes de la vie humaine, ont accédé à un degré de vie angélique et acquis une subtilité lumineuse. Pour le dire plus simplement, Hénoch et Jésus sont aux cieux avec leur corps terrestre qui a acquis le caractère subtil des corps du Monde des Similitudes et la luminosité des corps astraux. (Bediuzzaman Said Noursi, Recueils des Risale-i Nour, Les Lettres; "La première Lettre" Toutes les citations de Bediuzzaman ont été prises et traduites à partir de www.bediuzzaman.org)

Bediuzzaman écarte aussi toute ombre de doute sur l'effectivité du retour de Jésus. Il nous rappelle que notre Seigneur Tout-Puissant qui a créé l'univers ex nihilo est tout à fait capable de ramener Jésus sur terre:

Il n'est pas au-dessus de la puissance sage du Très Sage, l'Exalté qui envoie sans cesse des anges des cieux vers la terre, parfois sous forme humaine (tel Jibril prenant les traits de dihya), et des êtres spirituels du monde spirituel en leur donnant forme humaine et même des saints morts qui retrouvent leurs apparences corporelles, il n'est pas au-dessus de Sa puissance - même s'il (Jésus) n'était pas toujours en vie et qu'il n'était pas élevé aux cieux avec son corps et qu'il était vraiment mort et envoyé aux confins de l'univers, de redonner à Jésus (paix sur lui) son corps et de l'envoyer sur terre pour y parachever sa prédication. En effet, Il l'a promis car Sa sagesse l'a décrété et puisqu'Il l'a promis, Il l'enverra très certainement. (Les Lettres, "La quinzième lettre")

Jésus sera reconnu par la lumière de la foi

On s'est toujours posé la question, depuis son ascension auprès de Dieu, de savoir comment l'on reconnaîtrait Jésus lors de son retour. Bediuzzaman dit qu'il sera reconnaissable grâce à la lumière de la foi qui émanera de lui. Il ajoute que seuls ceux qui sont proches de lui et ont une foi profonde seront capables de le reconnaître:

Quand Jésus (paix sur lui) viendra, il ne sera pas nécessaire que tout un chacun le reconnaisse comme étant le vrai Jésus. Ses élus et les gens proches de lui le reconnaîtront grâce à la lumière de la foi. Son identité ne sera pas évidente au point que tout le monde le reconnaisse. (Les Lettres, "La quinzième lettre")

Il dit aussi que seule une poignée de gens le reconnaîtra, au début du moins et que les ennemis de la religion qui s'opposeront à lui seront puissants:

Il est dit dans un récit concernant l'exécution du Dajjal par Jésus (paix sur lui): "Le Dajjal aura une stature colossale, il sera en effet d'une taille gigantesque, supérieure à celle d'un minaret, et Jésus (as) semblera infime par rapport à lui." Personne ne sait l'inconnaissable, sauf Dieu. On doit interpréter ce propos comme suit: c'est un signe que la communauté spirituelle des moudjahidin [ceux qui oeuvrent pour la cause de Dieu] qui reconnaîtra Jésus (as) et le suivra sera quantitativement faible en comparaison des armes physiques et "scientifiques" du Dajjal. (Les Rayons, "Le cinquième rayon")

"... les armes physiques et 'scientifiques' du Dajjal...": Par cette expression, Bediuzzaman nous révèle que les ennemis de Jésus seront redoutables du fait de leurs connaissances, de leurs pouvoirs militaire et financier. Tandis que leur système d'éducation propage l'athéisme, leurs troupes militaires s'efforcent de répandre par la force leurs idéologies antireligieuses.

"... la communauté spirituelle des moudjahidin...": Cette expression désigne les adeptes de Jésus. Le terme "communauté" indique que les membres de ce groupe sont fortement soudés les uns aux autres et agissent ensemble. Ils feront de grands efforts pour promouvoir les valeurs sacrées contre l'offensive antireligieuse et consacreront leur existence à oeuvrer dans le sentier de Dieu. Ils se lanceront dans une grande bataille idéologique pour détruire le système antireligieux qui repose sur l'éducation donnée aux masses et sur la force militaire. Le terme "spirituel" souligne la foi authentique de ce groupe dont les membres sont conscients de la dimension aussi bien spirituelle que matérielle des choses. Enfin, "moudjahidin" évoque des individus qui oeuvrent pour la cause de Dieu et s'attachent à promouvoir Sa religion sur toute la terre.

Jésus gouvernera selon la loi islamique et se conformera au Coran

Bediuzzaman nous apprend que Jésus reviendra à une époque marquée par le règne des idéologies antireligieuses. Ainsi que le montre le passage suivant, il mettra en oeuvre les commandements du Coran lors de son retour. Le Christianisme et l'Islam s'uniront et triompheront par le choix d'un mode de vie conforme aux valeurs du Coran. On lit dans Risale-i Nour:

À la fin des temps, Jésus (as) viendra et agira en conformité avec la Shari'a (loi islamique) de Mohammad (paix et bénédiction sur lui), ce passage indique qu'à la fin des temps, le Christianisme sera purifié de ses diverses superstitions face au mouvement athée et antireligieux né de la philosophie naturaliste et se muera en Islam. À ce moment-là, la Chrétienté triomphera de l'irréligion par le glaive de la révélation céleste, et ainsi représentant le Christianisme, Jésus (as) tuera le Dajjal, incarnation de l'irréligion, c'est-à-dire qu'il anéantira la pensée athée. (Les Lettres, "La première lettre")

"... face au mouvement athée et antireligieux né de la philosophie naturaliste": Bediuzzaman explique que Jésus mènera un grand combat contre les mouvements athées créés par le darwinisme et tous ceux qui nient l'existence de Dieu.

"... le Christianisme sera purifié de ses diverses superstitions ... et se muera en Islam": Ici, Bediuzzaman se réfère au hadith qui dit que lorsque Jésus reviendra à la fin des temps, il appliquera les lois et règles de l'Islam. Son combat commencera par purifier le Christianisme de tous les mythes et autres dogmes erronés qui s'y sont immiscés à travers les siècles, et cette religion purifiée se muera ainsi en Islam.

De cette façon, Chrétiens et Musulmans pourront former une grande alliance. Jésus tuera le Dajjal, emblème de tous les courants de pensées athées et les éliminera ainsi.

À ce moment-là, lorsque le courant semblera très puissant, le Christianisme authentique réapparaîtra, incarné en la personne collective de Jésus. C'est-à-dire qu'il descendra des cieux de la grâce divine. Le Christianisme actuel sera purifié face à une telle réalité, il se libèrera de toute superstition et rejoindra les vérités énoncées par l'Islam. Le Christianisme se muera en fait en Islam. (Les Lettres, "La quinzième lettre")

Le Dajjal semblera certes très puissant mais Jésus reviendra sur terre et révélera quel est le Christianisme authentique. Comme nous l'avons déjà dit, la première chose qu'il fera sera de rendre au Christianisme sa forme originelle en le débarrassant des rites et dogmes infondés qui s'y sont ajoutés. Ceci ne s'est pas produit jusqu'aujourd'hui car Jésus est le seul à pouvoir mettre un terme à ce processus de mutation que connaît le Christianisme depuis deux mille ans.

"... [Le Christianisme actuel] rejoindra les vérités énoncées par l'Islam. Le Christianisme se muera en fait en Islam.": Une fois que le Christianisme aura retrouvé sa pureté originelle, il rejoindra naturellement la pensée de l'Islam.

En suivant le Coran, le Christianisme en tant qu'entité collective se placera en situation de disciple et l'Islam en situation de maître. La religion authentique deviendra une force du fait de cette conjonction. Alors que le courant athée les avait battus quand ils étaient séparés, le Christianisme et l'Islam, une fois unis, pourront l'emporter sur lui et le vaincre. Alors Jésus (as) qui se trouve actuellement au ciel avec son corps physique descendra pour diriger les forces de la religion authentique, comme l'a annoncé d'après la promesse du Tout-Puissant, le Messager aux nouvelles sûres. Puisqu'il l'a dit, il en sera ainsi, et puisque le Tout-Puissant l'a promis, Il l'accomplira. (Les Lettres, "La quinzième lettre")

"En suivant le Coran, le Christianisme en tant qu'entité collective se placera en situation de disciple et l'Islam en situation de maître.": Cette transformation du Christianisme, qui commencera avec Jésus, aboutira à l'adhésion de tout un chacun au Coran comme le demande la Révélation Ultime. Jésus et l'ensemble des Chrétiens adhèreront à l'Islam.

"Alors que le courant athée les avait battus quand ils étaient séparés, le Christianisme et l'Islam, une fois unis, pourront l'emporter sur lui et le vaincre.": Une grande puissance naîtra lorsque les Chrétiens avec Jésus à leur tête intègreront les rangs de l'Islam car les deux principales religion du monde sont aussi deux grandes puissances politiques, économiques, et naturellement spirituelles. Une fois l'alliance scellée, elles auront assez de pouvoir pour détruire leurs ennemis. La philosophie matérialiste qui écarte les hommes de leur véritable objectif dans la vie et les mène à l'égoïsme, à hostilité et à l'agressivité sera éradiquée ainsi que toutes les formes de pensées antireligieuses.

"Alors Jésus (as) qui se trouve actuellement au ciel avec son corps physique descendra pour diriger les forces de la religion authentique...": Cette alliance, conjuguée à l'adhésion des Chrétiens au Coran, formera un groupe uni qui agira comme un seul homme sous la conduite de Jésus. Bediuzzaman nous rappelle que le rôle de Jésus comme guide de la religion authentique se fonde sur des hadiths et qu'il s'agit donc d'une nouvelle sûre, fondée sur une connaissance réelle.

La lutte de Jésus contre les mouvements antireligieux

Quand il parle de la fin des temps, Bediuzzaman affirme que deux mouvements idéologiques seront responsables de graves désordres, dans leur volonté d'installer le règne de l'irréligion. L'un d'eux essaiera de détruire les valeurs de l'Islam de l'intérieur tandis que l'autre niera ouvertement l'existence de Dieu. Ses membres prétendront que la matière a toujours existé et existera toujours, et que la vie est née de la matière inerte par suite d'une série de coïncidences. Ce mouvement sera constitué par les philosophies matérialistes et naturalistes. (Le naturalisme est d'ailleurs le pendant philosophique de la théorie de l'évolution élaborée par Darwin.)

Cette définition est le fondement de toutes les idéologies athées. Depuis les débuts de l'histoire, les matérialistes se sont opposés à la vraie religion, ont combattu ses partisans et ont appelé les autres à en faire autant. Ils ont opprimé les hommes, déclenché les guerres et ont été responsables de bien des décadences. Lors de sa seconde venue, Jésus combattra la pensée matérialiste darwiniste et la vaincra par la volonté de Dieu.

Dans ses oeuvres complètes, Bediuzzaman écrit:

Un courant de pensée tyrannique, né de la philosophie matérialiste et naturaliste prendra progressivement de l'ampleur et se répandra dans le monde entier à la fin des temps par le biais des préceptes matérialistes qui en viendront même à nier l'existence de Dieu... Les partisans de ce courant négateur revendiqueront la souveraineté de leur âme, chacune étant une sorte de Nimrod. Le plus grand d'entre eux, Dajjal, qui sera leur chef, accomplira des prodiges impressionnants, un mélange de spiritisme et d'hypnose. Il ira même plus loin, conférant à son hégémonie tyrannique une souveraineté réelle, il proclamera sa propre divinité. (Les Lettres, "La quinzième lettre")

Bediuzzaman évoque ainsi les effets destructeurs des philosophies matérialiste et naturaliste sur la société. Ses propos "un courant de pensée tyrannique, né de la philosophie matérialiste et naturaliste" font allusion au matérialisme et au darwinisme, fondements de l'athéisme. À la fin des temps, ces deux philosophies se répandront dans le monde entier, portées par la doctrine matérialiste et rejetteront ouvertement l'existence de Dieu. Ses partisans nieront le pouvoir infini de Dieu et croiront détenir eux-mêmes un pouvoir autonome.

Il fait aussi la description suivante des forces antireligieuses unies autour du Dajjal:

De plus, dans le monde des hommes, dans le but de nier la Divinité, la société secrète du Dajjal (Antéchrist) renversera la civilisation et pervertira toutes les choses sacrées de l'humanité. Une communauté pleine de zèle et d'abnégation, connue comme étant chrétienne mais qui mériterait d'être appelée les Chrétiens musulmans oeuvrera pour unir la religion authentique de Jésus (as) au message de l'Islam et anéantira la société mise en place par le Dajjal, sauvant ainsi les hommes de l'athéisme. (Les Lettres, 515)

"... dans le but de nier la Divinité, la société secrète du Dajjal (Antéchrist) renversera la civilisation et pervertira toutes les choses sacrées de l'humanité.": Bediuzzaman définit les mouvements antireligieux comme une société secrète qui renversera la civilisation et pervertira toutes les choses sacrées de l'humanité, afin de nier l'existence de Dieu.

"Une communauté pleine de zèle et d'abnégation, connue comme étant chrétienne mais qui mériterait d'être appelée les Chrétiens musulmans, oeuvrera pour unir la religion authentique de Jésus au message de l'Islam et anéantira la société mise en place par le Dajjal, sauvant ainsi les hommes de l'athéisme.": Bediuzzaman appelle "Chrétiens musulmans" les croyants chrétiens qui oeuvreront inlassablement avec Jésus à unifier le Christianisme et l'Islam une fois que le Christianisme aura été purifié de ses mythes. Cette communauté de "Chrétiens musulmans" anéantira les systèmes idéologiques athées incarnés par le Dajjal.

Voici une autre explication de Bediuzzaman sur le sujet:

"Il [l'Antéchrist] sera si puissant et aura une telle longévité que seul Jésus sera en mesure de le tuer, nul autre n'en sera capable." C'est-à-dire que seule une religion pure et révélée pourra barrer son chemin et mettre fin à son règne odieux. Une telle religion naîtra chez les vrais adeptes de Jésus, elle sera conforme au Coran et se fondra dans l'Islam. Avec la venue de Jésus et la naissance du Christianisme authentique, la doctrine antireligieuse de l'Antéchrist pourra enfin être balayée. Il se pourrait autrement que la personne de l'Antéchrist soit emportée par un microbe ou une sorte de grippe. (Les Rayons, "Le cinquième rayon")

Bediuzzaman attire notre attention sur le hadith qui dit que seul Jésus sera capable de détruire le Dajjal et de mettre fin à son règne et à ses agissements. Il sera entouré de vrais Chrétiens qui se seront affranchis de leurs mythes et auront fait allégeance au Coran. Avec le retour de Jésus, ce sera la fin du règne antireligieux du Dajjal.

"Avec la venue de Jésus et la naissance du Christianisme authentique, la doctrine antireligieuse de l'Antéchrist pourra enfin être balayée. Il se pourrait autrement que la personne de l'Antéchrist soit emportée par un microbe ou une sorte de grippe.": Bediuzzaman aborde ici un point très important. Il ne s'agit pas de neutraliser un par un ceux qui répandent l'idéologie athée mais d'éradiquer les écoles de pensée qui permettent l'existence de tels mouvements. Il n'est pas difficile de neutraliser de simples individus sur le plan idéologique.

Bediuzzaman continue:

Seul un être exceptionnel capable de prodiges peut tuer le redoutable Dajjal, qui se protège grâce aux pouvoirs que Dieu lui a donnés pour mieux causer sa perte, tels que la magie, l'hypnose, le spiritisme et le pouvoir d'envoûter n'importe qui. Et cet être, ce sera Jésus, qui est le Prophète de la majorité de l'humanité... (Les Rayons, "Le cinquième rayon")

Bediuzzaman explique ici que la seule personne capable d'anéantir les mouvements antireligieux qui cherchent à mener les gens vers l'athéisme par la ruse et le mensonge, est Jésus, et que lui seul peut contraindre le Dajjal à capituler et à renoncer à ces actes malveillants.

... Le Grand Dajjal abrogera les préceptes de la loi chrétienne et les limites qui régissent la société chrétienne, il ouvrira la voie à l'anarchie, à Gog et Magog. (Les Rayons, "Le cinquième rayon")

Bediuzzaman utilise le terme "Dajjal" pour désigner tous les systèmes irréligieux. Il affirme qu'il s'agit d'un mouvement qui cherche à détruire les dogmes du Christianisme, les liens spirituels qui unissent les hommes et à les inciter à la rébellion, à la corruption et à l'anarchie.

Bediuzzaman décrit en ces termes l'extermination des mouvements antireligieux par Jésus et les Chrétiens:

Ce sont les vrais disciples de Jésus qui anéantiront cette entité collective maléfique, ce colosse monstrueux fait de matérialisme et d'athéisme qu'incarne le Dajjal - car le Dajjal sera lui tué par le glaive de Jésus - ses idées et sa mécréance d'athée. Ce sont les vrais Chrétiens qui fondront l'essence du Christianisme authentique dans l'essence de l'Islam et évinceront le Dajjal en unissant leur force pour ainsi l'éliminer... (Les rayons, "Le cinquième rayon")

"... ce colosse monstrueux fait de matérialisme et d'athéisme... ": Par ces mots, Bediuzzaman compare l'ensemble des mouvements matérialistes à un colosse monstrueux, ce qui connote une idée de fermeté et de force. Il est difficile de déraciner et de détruire une statue colossale. Néanmoins, avec sa destruction, l'athéisme et le matérialisme disparaîtront.

"... qui fondront l'essence du Christianisme authentique dans l'essence de l'Islam...": Quand Jésus reviendra, il se pliera à la Révélation Ultime de Dieu, rendra au Christianisme sa forme originelle qui se fondra dans l'Islam.

"... et évinceront le Dajjal en unissant leur force pour ainsi l'éliminer...": Quand les deux vraies religions de Dieu s'uniront ainsi, elles auront gagné beaucoup de puissance au sens large. Elles vaincront les idéologies matérialistes qui gouvernent le monde et libèreront les hommes de leur hégémonie.

Dans toutes ses affirmations concernant le retour de Jésus, Bediuzzaman rappelle que Jésus abolira tous les systèmes antireligieux avec l'aide des Musulmans et qu'il mettra fin aux souffrances causées aux hommes par la pensée athée.

 
 

Accueil

L'Auteur - Les autres sites de Harun Yahya - Contact - Inscription -

Le Saint Coran - Aidez-nous - Livres - Articles - Videos
IMPACT HARUN YAHYA
- PHRASES CHOISIES

Ce site est basé sur les travaux de Harun Yahya, un des intellectuels Musulmans les plus en vue de notre temps.

www.harunyahya.fr