Que signifie le terme "Mahdi" ?
L'évènement de Hazrat Mahdi (as) est basé sur des preuves solides
Versets du Coran faisant référence à Hazrat Mahdi (as) et à la Fin des Temps
Les signes de la venue de Hazrat Mahdi (as) décrits par le Prophète (saas) surviennent les uns après les autres

Quand Hazrat Mahdi (as) apparaîtra ?

Les traits physiques de Mahdi (as)

L'Age d'Or qui sera apprécié à l'époque de Hazrat Mahdi (as)

Des hadiths de notre Prophète (saas) faisant référence
aux signes de Hazrat Mahdi (as) dans le Coran

Hazrat Mahdi (as) gouvernera sur terre tout comme Dhu'lqarnayn et Salomon.
(
Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 29)

Ce hadith indique que nous devrions examiner les récits de Dhu'lqarnayn et du Prophète Salomon (as) dans le Coran pour en savoir plus à propos du Hazrat Mahdi (as).

Le hadith ci-dessous révèle que les histoires d'al-Kahf (La Caverne) et de Talut contiennent de nombreuses allusions à la Fin des Temps. Notre Prophète (saas) aurait pu s'exprimer à propos de la Fin des Temps et du Hazrat Mahdi (as) de manière différente. Or, comme en témoignent les exemples cités ici, les liens étroits avec le Coran de ces récits constituent une preuve irréfutable. Notre Prophète (saas) a dit :

 

Les gens de la caverne seront les soutiens du Mahdi. (Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-Zaman, p. 59)

Le Mahdi aura autant de disciples que ceux qui traversèrent la rivière avec Talut. (Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-Zaman, p. 57)


De nombreux versets dans le Coran laissent entendre qu'un jour les valeurs morales de l'Islam seront établies dans le monde.

Les hadiths du Prophète Muhammad (saas)concernant cette sourate

De nombreux hadiths prophétiques associent la sourate al-Kahf à la Fin des Temps. Certains d'entre eux sont cités ci-dessous :

Rapporté par An-Nawwas ibn Sam'an :
Ceux d'entre vous qui survivront pour le voir (le Dajjal) devront réciter les premiers versets de la sourate al-Kahf. (Muslim)

Rapporté par Abu Umamah Al-Bahili :
Quiconque entrera dans son enfer (celui du Dajjal), qu'il cherche refuge auprès de Dieu et récite les premiers versets de la sourate al-Kahf, et cet enfer deviendra frais et paisible pour lui, tout comme le feu devint frais et paisible pour Abraham. (Ibn Kathir, Olum-Kýyamet-Ahiret ve Ahir Zaman Ýsaretleri, Imam Sa'rani, Bedir Yayýnevi, p. 494)

Les signes et les secrets concernant la Fin des Temps

Une des raisons pour lesquelles le Prophète (saas) recommande aux croyants de lire la sourate al-Kahf est qu'elle contient des signes importants concernant la Fin des Temps, comme ceux qui permettent de se défendre et de lutter contre le Dajjal et les mouvements irréligieux qu’il souhaite répandre à travers le monde et qui font tant de mal à l'humanité. Elle contient également de nombreuses leçons pour les musulmans. La recommandation de notre Prophète (saas) de mémoriser et de lire cette sourate attentivement en est une indication très claire. Comme nous allons le voir à travers ce chapitre, l'expérience des Compagnons de la Caverne (Ashab al-Kahf), qui vivaient dans une société incrédule, les leçons que Moïse (as) apprit de Khidr (as), le gouvernement que Dhu'l-Qarnayn (as) établi dans le monde pour répandre les valeurs de l'islam, sont des sujets sur lesquels les croyants doivent réfléchir.

La situation extraordinaire des Gens de la Caverne

Penses-tu que les Gens de la Caverne et d'ar-Raqîm ont constitué une chose extraordinaire d'entre Nos prodiges ? Quand les jeunes gens se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent : "Ô notre Seigneur, donne nous de Ta part une miséricorde ; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne." (Sourate Al-Kahf : 9-10)

Ces versets se rapportent à la situation extraordinaire de ce groupe de personnes. Comme le récit le dévoile, on voit que leur expérience est d'une nature inhabituelle et métaphysique. Leur vie entière est pleine d'événements miraculeux. Leur histoire est citée dans les hadiths de notre Prophète (saas) qui traitent de la Fin des Temps. Cela signifie que les gens vivant à la Fin des Temps pourront avoir des expériences surnaturelles.
Le dixième verset nous dit que ces jeunes gens ont cherché refuge dans la caverne contre l'oppression existante qui ne les laissait pas exprimer leur opinion, dire la vérité et appeler les gens à la religion de Dieu. Ainsi, ils prirent leurs distances d’avec leur société.
Cependant, on ne doit pas comprendre ce retrait comme une période d'inactivité loin de la société, car ils se réfugièrent dans la caverne tout en demandant la grâce et l'aide de Dieu. Ils cherchèrent également à se développer et à s'améliorer. Les musulmans de la Fin des Temps vivant sous des régimes oppressifs se cacheront et espèreront que Dieu augmentera Sa grâce sur eux, et qu'Il facilitera également leur vie et leur combat contre les mouvements anti-religieux.

Leur mise au secret continua un certain temps

Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années. Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour. (Sourate Al-Kahf : 11-12)

La raison de cet état de sommeil était leur soumission au destin et à la paix, car Dieu, qui a créé l'univers de rien, arrange tout au bénéfice des musulmans. À notre propre époque, certains musulmans ont adopté un détachement spirituel similaire. De cette manière, ils ne peuvent être corrompus par les idéologies matérialistes qui cherchent à éloigner les gens de leur foi, et ils ne sont pas non plus touchés par la violence à laquelle mènent ces idéologies. Ainsi, ils peuvent continuer à vivre selon le Coran sans être affectés par la dégénération morale, la cruauté et le chaos environnants. Les Compagnons de la Caverne restèrent cachés un certain temps, et Dieu les réveilla à un moment de Son choix.

Ils proclamèrent la religion de Dieu à leur peuple

Voilà que nos concitoyens ont adopté en dehors de Lui des divinités. Que n'apportent-ils sur elles une preuve évidente ? Quel pire injuste, donc que celui qui invente un mensonge contre Allah ? (Sourate Al-Kahf : 15)

Comme ce verset l'énonce, les Compagnons de la Caverne appelèrent leur peuple idolâtre, les invitant à la religion de Dieu, leur demandant d'arrêter de Lui associer d'autres divinités, et ils leur demandèrent d'apporter la preuve sur laquelle ils basaient leur dénégation. Comme leur peuple était incapable de fournir la moindre preuve ils les traitèrent d’idolâtres, de menteurs et de calomniateurs.
Aujourd'hui les musulmans exigent aussi des preuves de ceux qui prennent des idoles en dehors de Dieu. À la Fin des Temps il existe une croyance qui idolâtre la matière et le hasard : le darwinisme.
Le darwinisme affirme que l'Univers n'a aucun but, qu'il s'est formé suite à des événements aléatoires, et que les membres les plus adaptés de la nature survivent. Ce système antireligieux est basé sur le conflit et la violence. En réalité, affirmer que des évènements aléatoires sont responsables de tout n’est rien d’autre qu’une calomnie envers Dieu, Lequel est Tout-Puissant et a créé toutes les choses qui existent.

Ils se distancièrent totalement de l’idolâtrie de leur peuple

Et quand vous vous serez séparés d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors d'Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne : votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort. (Sourate Al-Kahf : 16)

À cause de l'oppression des incrédules, les Compagnons de la Caverne sentirent le besoin d'en être totalement séparé. Ils coupèrent ainsi tout lien avec eux en cherchant refuge dans la caverne. Durant cette période, la grâce de Dieu descendit sur eux, et Il leur rendit les choses plus faciles à de nombreux égards. L'aspect le plus important de Son aide et de Son soutien fut de les protéger de la mauvaise influence des incrédules.

Ils se cachèrent

Si jamais ils vous attrapent, ils vous lapideront ou vous feront retourner à leur religion, et vous ne réussirez alors plus jamais. (Sourate Al-Kahf : 20)

Ces versets décrivent la violence qu’utilisent les injustes pour imposer leur religion par la force. Ce trait de caractère se retrouve clairement aujourd'hui chez les gens qui sont sous l'influence des idéologies impies.
Il est vital que les gens vivant à la Fin des Temps restent en retrait des idéologies tachées de sang qui n'ont rien apporté au monde excepté du mal, qu'ils ne restent pas aux côtés de ceux qui corrompent les autres, et qu'ils ne soient pas influencés par les provocations des idéologies antireligieuses ou de leurs agitations.

Seul Dieu et une poignée de personnes connaissaient leur nombre

Ils diront : "Ils étaient trois et le quatrième était leur chien." Et ils diront en conjecturant sur leur mystère qu'ils étaient cinq, le sixième étant leur chien et ils diront : "Sept, le huitième étant leur chien." Dis : "Mon Seigneur connaît mieux leur nombre. Il n'en est que peu qui le savent." Ne discute à leur sujet que d'une façon apparente et ne consulte personne en ce qui les concerne. (Sourate Al-Kahf : 22)

"Il n'en est que peu qui le savent" indique que peu de personnes peuvent avoir cette connaissance. Une de ces personnes pourrait être Khidr (as). Le Coran rapporte que Dieu révèle certains mystères à Ses messagers.

Le voyage du Prophète Moïse (as) et de son jeune serviteur au "confluent des deux mers"

(Rappelle-toi) quand Moïse dit à son jeune disciple : "Je n'arrêterai pas avant d'avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues années." (Sourate Al-Kahf : 60)

Ici, "jeune" suggère que lorsqu'on entreprend quelque chose, on doit chercher l'assistance des jeunes et travailler avec eux. Les jeunes gens doivent être motivés pour utiliser leur énergie, leur dynamisme, leur force et leur ambition pour accomplir les bonnes actions dans le but de plaire à Dieu. Le verset suivant énonce que seuls quelques jeunes gens de sa nation crurent en Moïse (as) :

Personne ne crut (au message) de Moïse, sauf un groupe de jeunes gens de son peuple, par crainte de représailles de Pharaon et de leurs notables. En vérité, Pharaon fut certes superbe sur terre et il fut du nombre des extravagants. (Sourate Yunus : 83)

Le soixantième verset de la sourate al-Kahf fait référence au lieu de rendez-vous vers lequel Moïse (as) voyage. Moïse (as) sait qu'il rencontrera quelqu'un, et il sait que cela aura lieu au "confluent des deux mers".

Le Prophète Moïse (as) rencontre Khidr (as)

Ils trouvèrent l'un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous. (Sourate al-Kahf : 65)

Dieu est le plus compatissant, plein de grâce et miséricordieux envers Ses serviteurs. Moïse (as) se mit en route pour rencontrer Khidr (as), quelqu'un à qui Dieu a donné une clémence et un grand savoir. La grâce et la miséricorde de Dieu se reflètent sur lui. Quand Moïse (as) le trouva, il lui demanda la permission de l’accompagner afin que celui-ci lui transmette un peu de sa sagesse.

Dhu'l-Qarnayn (as)

Et ils t'interrogent sur Dhu'l-Qarnayn. Dis : "Je vais vous en citer quelque fait mémorable." (Sourate Al-Kahf : 83)

À travers l'histoire, de nombreux savants ont interprété le récit de Dhu'l-Qarnayn (as) de plusieurs manières. Le verset dit qu'il a été révélé comme un rappel pour les musulmans.


Dhu'l-Qarnayn (as) était puissant et éclairé

Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre, et Nous lui avons donné libre voie à toute chose. Il suivit donc une voie. (Sourate Al-Kahf, 84-85)

Le verset dit : "Nous lui avons donné libre voie à toute chose", ceci suggère que Dhu'l-Qarnayn (as) reçut la capacité de résoudre n'importe quel problème, ce qui signifie que c'était un croyant très intelligent, perspicace et plein de sagesse. Avec de telles facultés accordées par Dieu, il résolut tous les problèmes complexes rapidement et franchit tous les obstacles.

Dhu'l-Qarnayn (as) était aussi un guide spirituel

Il dit : "Quant à celui qui est injuste, nous le châtierons ; ensuite il sera ramené vers son Seigneur qui le punira d'un châtiment terrible. Et quant à celui qui croit et fait bonne œuvre, il aura, en retour, la plus belle récompense. Et nous lui donnerons des ordres faciles à exécuter." (Sourate Al-Kahf : 87-88)

Quand Dhu'l-Qarnayn (as) parle à son peuple, il lui parle de Dieu et de l'au-delà. Il parle comme un musulman. À travers les expressions utilisées dans le verset, on comprend qu’il était un guide musulman qui gouvernait une nation musulmane.
Dhu'l-Qarnayn (as) appela son peuple à croire en Dieu, à lui être dévoué, à faire les bonnes actions prescrites par le Coran et à accomplir les prières et autres actes d'adoration. Il attira leur attention, afin de les encourager, aux récompenses promises dans ce monde et dans le prochain, et les fit entrer ainsi dans la foi.

Dhu'l-Qarnayn (as) aida les gens

Ils dirent : "Ô Dhu'l-Qarnayn, les Gog et Magog commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ?" (Sourate Al-Kahf : 94)

A cause du désordre causé par les Gog et Magog, les gens demandèrent de l'aide à Dhu'l-Qarnayn (as) et lui offrirent de lui payer un salaire en retour. Tout comme Salomon (as), Dhu'l-Qarnayn (as) gouvernait une nation et commandait une armée.
Ce verset indique qu'il devait avoir des équipes d'experts en construction, d'ingénieurs en génie civil et qu’il connaissait l’industrie métallurgique. Il pouvait même être réputé pour son expertise dans ces domaines. Par conséquent, d'autres nations demandèrent son assistance. Tous ces faits démontrent la taille et la puissance de sa nation.
Que Dhu'l-Qarnayn (as) était respecté et efficace à l'Est et à l'Ouest peut indiquer qu'il gouvernait une nation dont la puissance était considérable. Ainsi, c'était un leader, conscient de sa responsabilité d'apporter la paix, la justice et la sécurité non seulement à sa propre nation, mais aussi aux autres peuples du monde.
Le récit de Dhu'l-Qarnayn (as) indique qu'à la Fin des Temps, tout comme c'était le cas à sa propre époque, les valeurs de l'islam se répandront dans le monde.

Une interprétation différente

Une autre possibilité d’interprétation est que ce récit communique des événements qui surviendront dans le futur.
Pour Dieu, le temps est un. Dans certains versets, les événements du Jour du Jugement, de l’enfer et du paradis sont racontés comme s'ils avaient déjà eu lieu. Les versets suivants sont un exemple de cette technique.

On souffla alors dans le clairon (de l'Apocalypse) et tous les habitants des cieux et de la terre tombèrent foudroyés sauf ceux qu'Allah a bien voulu épargner. Puis on y souffla de nouveau et les voilà debout, les yeux grand ouverts. La terre resplendit (à ce moment) de la lumière de son Seigneur. On déposa le Livre et on fit venir les prophètes et les martyrs. On jugea entre eux en toute équité et ils ne subissent aucune injustice. (Sourate Az-Zumar : 68-69)

Les événements relatés dans ces versets sont racontés comme s'ils avaient déjà eu lieu, même si pour nous ce sont des évènements encore à venir. Il est donc possible que le récit de Dhu'l-Qarnayn (as) concerne le futur. Le 84ème verset de la sourate Al-Kahf dit : "… Nous lui avons donné libre voie à toute chose". Cela peut indiquer que Dhu'l-Qarnayn (as) gouvernera le monde dans le futur.
Aujourd'hui, un leader ou une nation qui domine le monde doit avoir une technologie de pointe qui lui permet de contrôler les différentes régions du monde. Les moyens de communications tels que les satellites peuvent appartenir à ce genre de technique. Comme le 95ème verset l'exprime : "Il dit : Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons)", il est probable que Dhu'l-Qarnayn (as) avait un pouvoir déjà établi. Dhu'l-Qarnayn (as) alla d'abord vers l'Ouest, puis vers l'Est et une nouvelle fois en arrière. Ces versets peuvent impliquer qu'il communique avec différentes régions en utilisant les possibilités offertes par les satellites et la technologie infrarouge. En effet, des caméras infrarouges sont utilisées en médecine, en pathologie criminelle, en météorologie, en criminologie, pour l'espionnage, dans l'industrie et d'autres domaines. De telles caméras peuvent également observer le corps humain avec des détails importants.

Les versets parlent constamment de "trouver". Dhu'l-Qarnayn (as) "trouva" d’abord un peuple près de la "source", il "trouva" ensuite un peuple à l'Est, puis il "trouva" un peuple dans un endroit situé derrière les "deux barrières" et qui ne comprenait aucun langage. Ces actes de "trouver" surviennent en cherchant, ceci nous permet d’émettre l’hypothèse qu’il a pu utiliser des moyens de communication très développés.

Si Dhu'l-Qarnayn (as) s'adressait à une nation, il pourrait le faire via des satellites et des émissions de télévision. Cela lui permettrait de comprendre les besoins et les plaintes des gens, quel que soit l'endroit où ils vivent et ainsi il prendrait les décisions en conséquence.

Le désordre des Gog et Magog pourrait résulter de l’utilisation malveillante des antennes d’émission des chaînes télévisées. Par exemple, ils pirateraient d'autres émissions afin de diffuser leurs idées corrompues. Dhu'l-Qarnayn (as) pourrait avoir utilisé le cuivre et le fer mentionnés dans le verset pour créer un champ électromagnétique et interrompre la radio et les émissions de télévision diffusées par les Gog et Magog.

Une autre possibilité est qu'une immense antenne satellitaire commune soit utilisée afin de surmonter le système perturbateur global des Gog et Magog. Les surfaces de ces antennes sont habituellement composées d’aluminium léger à bas prix, ce qui ne fait pas de lui le matériau idéal pour la performance. Le cuivre est un meilleur conducteur, et il aurait pu être choisi pour cette raison. De plus, enduire l'antenne avec du cuivre fondu lui donnerait une surface très polie et ainsi fournirait de meilleurs résultats.

Le mur ou la barrière créée par les émissions d’une telle antenne ou en produisant un champ magnétique pourrait être appelée "barrière invisible". Certains savants lisent le mot saddayn dans le 93ème verset en souddayn, et sadd dans le verset suivant en soudd. Dans le premier cas, la signification serait une "barrière visible" ; dans le second, il signifierait "barrière invisible". (Dieu sait mieux)

Le 97ème verset de la sourate Al-Kahf dit : "Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus." Ceci pourrait faire référence à la tentative de Gog et Magog de surmonter ou d'endommager l'émission du transmetteur.

En considérant l'expression "qui ne comprenait presque aucun langage", cela pourrait signifier que la perturbation des émissions ordinaires par les transmissions des Gog et Magog créé la confusion et les gens ne comprennent plus, mais quand l'émission normale est restaurée, ils commencent à comprendre de nouveau. (Dieu sait mieux)

Nous interprétons l’expression "une source boueuse" utilisée dans le verset numéro 86 par le spectacle du coucher de Soleil observé sur un écran de télévision. Les couleurs sur l'écran changent au fur et à mesure que le Soleil descend au-dessus de la mer, et cela apparaît plus gris à l'écran. Ainsi, pour quelqu'un observant cela, il apparaît comme s'il se couchait dans une source boueuse. L'expression aynin hami'ah, composée de 'ayn (source) et hami'ah (boueuse) pourrait désigner cette vue étrange.

La Fin des Temps et l’année 1980

En multipliant le nombre de versets de la sourate al-Kahf avec son ordre numérique dans le Coran on obtient le chiffre 1980 :
Sourate 18 : Sourate al-Kahf (contenant 110 versets) 18 x 110 = 1980.
Ce chiffre correspond à la date du début du 15ème siècle de l’hégire (la fin du 20ème et le début du 21ème siècle chrétien).

Le savant Bediuzzaman Said Nursi dit :
Ainsi, les gens injustes qui ne connaissent pas cette vérité disent : "Pourquoi les Compagnons du Prophète avec leurs cœurs vigilants et leur point de vue vif, qui apprirent tous les détails de l'au-delà, supposèrent-ils qu'un fait se déroulant mille quatre cents ans plus tard est proche de leur siècle… ?"9
En disant "1400 ans plus tard" après les compagnons du Prophète, Said Nursi indique que les années autour de 1980 correspondent à la Fin des Temps. En d'autres mots, le 15ème siècle de l'hégire.
La sourate al-Kahf contient une très bonne nouvelle pour les musulmans, révélée par notre Prophète (saas) aussi : la période bénie de la Fin des Temps qui s'approche. Cette sourate contient aussi maintes informations sur les transformations que va subir le monde à la Fin des Temps. Les avancées technologiques que va réaliser l’homme seront probablement utilisées par le Mahdi.

LES SIGNES DE LA FIN DES TEMPS DANS L’HISTOIRE DU PROPHÈTE SALOMON (as)

Le Prophète Salomon (as) a reçu une richesse sans précédent

Il (Salomon) dit : "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur." (Sourate Sad : 35)

Dieu répondit à sa prière en lui accordant de grandes bénédictions et un grand savoir, ainsi qu’un magnifique empire et une autorité puissante. Dans les versets qui parlent de sa vie, de nombreux détails sont donnés sur sa richesse, son autorité et sur la manière dont il a utilisé son savoir.

Le Prophète Salomon (as) communiquait avec les oiseaux

Dieu apprit au Prophète Salomon (as) le langage des oiseaux qu’il utilisa pour former des armées d'oiseaux disposées en rangs (Sourate An-Naml : 17) Il communiquait avec les oiseaux et les dirigeait comme il le souhaitait. Cette situation survint grâce aux faveurs de Dieu sur Salomon (as).

Et Salomon hérita de David et dit : "Ô hommes ! On nous a appris le langage des oiseaux ; et on nous a donné part de toutes choses. C'est là vraiment la grâce évidente." (Sourate An-Naml : 16)

On peut tirer des conclusions importantes de ce récit :

- Les oiseaux ont une manière particulière de communiquer les uns avec les autres sur une fréquence inaudible pour l'oreille humaine. Le Prophète Salomon (as) reçut une faculté particulière qui lui permettait de comprendre ce langage. Cela a pu arriver grâce à une innovation technologique.
- En utilisant cette capacité, il donna des ordres aux oiseaux pour qu'ils accomplissent ses désirs. (Dieu sait mieux)
- Il utilisait quelque fois des oiseaux pour envoyer des nouvelles ou collecter des renseignements. Cette méthode réussissait extrêmement bien. Son savoir lui facilitait les communications avec les autres pays. (Dieu sait mieux)
- Ce verset pourrait contenir des informations sur les avancées technologiques qui seront réalisées à la Fin des Temps. Il se peut que les oiseaux utilisés soient des paraboles pour attirer notre attention sur les avions sans pilote utilisés de nos jours.
- Il pourrait avoir placé des transmetteurs sur les oiseaux pour collecter des renseignements et obtenu des enregistrements audio et vidéo, qu'il utilisait pour gouverner.
- Il avait également un grand contrôle sur les djinns et les diables. Dieu dit :
Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. (Sourate Saba : 12)

Et parmi les diables il en était qui plongeaient pour lui et faisaient d'autres travaux encore, et Nous les surveillions Nous-mêmes. (Sourate Al-Anbiya : 82)


- Dieu fait du Coran le livre saint de l'humanité jusqu'au Jour du Jugement. Ainsi, des évènements similaires à ceux qui se sont déroulés dans la vie de Salomon (as) pourraient se reproduire à la Fin des Temps. Ces versets pourraient nous signaler que l'humanité utilisera et bénéficiera grandement des avancées technologiques du moment. Ce qui fait partie des signes de la Fin des Temps. (Dieu sait mieux)

Salomon (as) communique avec une fourmi femelle

Et lorsqu'elles arrivèrent à la vallée des fourmis, l'une de celles-ci s'écria : "Ô fourmis ! Regagnez vos demeures de peur que Salomon et ses armées ne vous écrasent sans s'en apercevoir." Ces paroles firent sourire Salomon qui dit : "Seigneur ! Permets-moi de rendre grâce des bienfaits dont Tu nous as comblés, mon père, ma mère et moi-même. Fais que toutes mes actions Te soient agréables et admets-moi, par un effet de Ta grâce, parmi Tes saints serviteurs." (Sourate an-Naml : 18-19)

- Le Prophète Salomon (as) pouvait entendre les fourmis parler, et cela pourrait désigner l'existence d'une technologie informatique avancée à la Fin des Temps, et qui serait construite sur le modèle du système de communication des fourmis.
- Aujourd’hui, la Silicon Valley en Californie est connue comme étant la capitale du monde technoologique. Il est très curieux que le récit du Prophète Salomon (as) parle de la Vallée des Fourmis. Dieu pourrait désigner une techonolgoie avancée qui apparîtra à la Fin des Temps.
- Les fourmis et d’autres insectes sont utilisés intensivement dans les hautes technologies. Les projets robotiques développés en étudiant ces créatures ont permis de grandes avancées dans différents domaines. Ce verset du Coran pourrait donc désigner ce fait.

DES BIENFAITS CONCERNANT LA FIN DES TEMPS

La domination du Prophète Salomon (as) et du Prophète Dhu'l-Qarnayn (as) sur le monde est une bonne nouvelle pour les musulmans, car ces récits contiennent des signes significatifs de la Fin des Temps. En vérité, les musulmans qui ne transgressent pas les limites que Dieu a fixées, qui travaillent dur pour répandre la morale islamique dans le monde, et qui surmontent les épreuves l'emporteront dans tous les domaines. Dieu leur accordera Son aide et Son soutien. Grâce à leurs capacités mentionnées ci-dessus (et bien sûr grâce à d'autres bienfaits venant de Dieu), ces deux messagers exerçaient une forte domination sur le monde. Cette même domination surviendra très certainement au cours de la Fin des Temps.

Des hadiths annoncent la grande domination de la morale islamique d’une façon comparable à celle des deux messagers de Dieu. Voici certains de ces hadiths :
Le Mahdi (celui qui est bien guidé) gouvernera le monde comme le Prophète Dhu'l-Qarnayn et le Prophète Salomon. (Ibn Hajar al-Haythami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi `Alamat al-Mahdi al-Muntazar, p. 29)

Rapporté par Ibn al-Jawzi :
Il y a eu quatre grands rois sur terre : deux étaient croyants et deux étaient incrédules. Les croyants étaient Dhu'l-Qarnayn et Salomon, et les incrédules étaient Nemrod et Bakhtinasr. Il y aura un cinquième roi, venant du Peuple de ma Maison. (Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi `Alamat al-Mahdi Akhir az-Zaman, p. 10)

 

 
 

Accueil

L'Auteur - Les autres sites de Harun Yahya - Contact - Inscription -

Le Saint Coran - Aidez-nous - Livres - Articles - Videos
IMPACT HARUN YAHYA
- PHRASES CHOISIES

Ce site est basé sur les travaux de Harun Yahya, un des intellectuels Musulmans les plus en vue de notre temps.

www.harunyahya.fr